shopify traffic stats
Menu

Pouvoir d’achat

30/07/2018 - Actualités du rachat de crédits

COMMENT REUSSIR VOTRE RACHAT DE CREDIT HYPOTHECAIRE ?

Chaque mois, vous avez à faire face à des charges trop importantes ? Vous souhaitez alléger vos mensualités ou réduire la durée de vos emprunts ? Si vous êtes propriétaire, vous pouvez réaliser un rachat de vos crédits, garanti par une hypothèque sur votre bien immobilier. On appelle cela le rachat de crédit hypothécaire. Lorsqu’il est effectué en suivant de bonnes pratiques, il vous permet de diminuer votre endettement, regagner du pouvoir d’achat et éventuellement investir dans un nouveau projet tout en simplifiant votre gestion.

Rachat de crédit hypothécaire ou rachat de crédit immobilier ?

Le rachat de crédit hypothécaire ne doit pas être confondu avec la renégociation de crédit immobilier, appelée également rachat de crédit immobilier.

Dans le cas d’une renégociation ou d’un rachat de crédit immobilier, vous faire racheter uniquement votre prêt immobilier par un établissement bancaire qui appliquera les conditions actuelles des taux d’emprunt. Cela vous permettra, selon vos besoins, de diminuer vos mensualités ou le coût total de votre prêt.

Lorsque vous réalisez un rachat de crédit hypothécaire, vous faites racheter non seulement votre crédit immobilier, mais aussi plusieurs de vos créances telles que des prêts à la consommation, prêt personnels, dettes fiscales, découverts bancaires, etc… On appelle cela le regroupement de crédits « hypothécaire » car l’établissement qui réalise l’opération demandera la prise d’une hypothèque sur votre bien immobilier.

Cette garantie l’autorise à faire vendre par voie judiciaire votre bien immobilier au cas où vous seriez dans l’impossibilité de rembourser les sommes dues sur le nouveau prêt de consolidation qui remplacera vos anciennes créances. Notez que l’hypothèque peut porter sur un bien personnel, comme une résidence principale, secondaire, un logement loué, ou sur un bien à usage professionnel, comme une SCI par exemple.

A qui s’adresse le rachat de crédit hypothécaire ?

Le rachat de crédit hypothécaire ne s’adresse pas à une catégorie spécifique d’emprunteur. Dès lors que vous avez un bien, il peut être mis en hypothèque et garantir votre rachat de crédits.

Toute personne, propriétaire d’un bien immobilier et ayant au moins un prêt à la consommation en cours, peut prétendre à un rachat de crédit hypothécaire. Quelle que soit votre situation professionnelle : salarié, profession libérale, commerçant, artisan ou même retraité, … vous pouvez réaliser cette opération. D’après les chiffres de l’observatoire du crédit des ménages, 67 % des demandes sont réalisées par des couples d’une quarantaine d’années, disposant d’un revenu moyen de 4 200 €. Les célibataires représentent quant à eux, 33 % des demandes, et ils ont en moyenne une cinquantaine d’années avec des revenus moyens de 3 400 € mensuels.

En revanche, si vous êtes surendettés et que vous avez déposé un dossier de surendettement vous ne pouvez pas signer de nouveaux prêts, qu’il s’agisse d’un prêt immobilier, d’un prêt à la consommation ou d’un rachat de prêts. Cependant, les personnes inscrites aux fichiers d’incidents de paiement ne sont pas exclues du regroupement de crédits. Certains organismes accepteront de racheter vos crédits, à condition que vous soyez propriétaire et qu’ils puissent garantir votre rachat par votre bien mis en hypothèque.

Quels avantages et quels inconvénients ?

Si l’on évoque ses inconvénients, le rachat de crédit hypothécaire est généralement plus compliqué à mettre en place. L’établissement de prêt devra évaluer le montant total du crédit au regard de la valeur du bien immobilier hypothéqué. Le plus souvent, il faudra réaliser une expertise du bien. Le coût d’un rachat de crédit hypothécaire est ainsi légèrement plus élevé, car la mise en hypothèque nécessite également de passer devant un notaire afin d’établir un acte notarié, ce qui engendre des frais de notaire (environ 2 % du montant du prêt).

Malgré ces différences, les avantages sont nombreux. En effet, ce type de rachat de crédits rassure les banques ou les organismes préteurs. Avec votre hypothèque, ils disposent d’une garantie solide et vous pourrez obtenir plus facilement une offre de rachat de crédits avantageuse. Dans le cas d’un rachat de crédits hypothécaire, vous profiterez le plus souvent de critères moins restrictifs et il sera plus facile de financer un nouveau projet, tels que l’acquisition d’une voiture, ou la réalisation de travaux, par exemple.

Rachat de crédits hypothécaire : comment s’y prendre ?

Avec le niveau actuel des taux, qui se rapproche des plus bas niveaux historiques de 2016, il devient particulièrement intéressant de faire racheter vos crédits pour les remplacer par un seul emprunt aux conditions plus avantageuses. Comme dans tout rachat de crédits, il faudra néanmoins réaliser votre rachat de crédits hypothécaire en mettant toutes les chances de votre côté.

Dans un premier temps, veillez à bien faire le point sur votre situation. Nombre de crédits en cours, montant à rembourser, montant total de vos mensualités, … vous devez avoir une idée précise de vos besoins avant de négocier votre rachat de crédit hypothécaire.

Observez bien également le différentiel de taux. Sachez que le rachat de crédit ne sera rentable que si la différence entre le taux actuel et le taux proposé est supérieure ou égale à 1.2 point. De même la durée écoulée de votre prêt immobilier est importante à considérer. Si votre rachat est effectué après la moitié de la durée écoulée de vos prêt(s), il risque de ne pas être rentable. Par exemple, pour un prêt immobilier sur 15 ans, le rachat ne sera intéressant que jusqu’à une durée de 7 ans, puisque les intérêts se payent en début d’emprunt, et que seul le capital est à rembourser ensuite.

Dès lors que vous êtes décidé, portez une attention particulière à la valeur de votre bien mis en hypothèque. En effet, c’est cette dernière qui déterminera la quotité hypothécaire et donc la validation du rachat de crédits par l’organisme préteur.

Gagnez ensuite du temps en préparant vos justificatifs à l’avance pour faciliter l’analyse de votre dossier par les établissements préteurs.

L’étape suivante consistera à trouver la meilleure offre de rachat de crédit hypothécaire, et pour cela, il faudra faire jouer la concurrence entre les établissements. Le meilleur moyen pour simplifier toutes ces démarches sera de faire appel à un courtier spécialisé en rachat de crédit, afin d’être guidés au mieux dans votre rachat de crédit hypothécaire.

Les experts de Solution Finance, vous permettront par exemple d’obtenir l’offre la plus avantageuse tout en simplifiant et en sécurisant pour vous toutes les démarches. Vous aurez également tout loisir de leur poser des questions sur les modalités du regroupement de crédits (remboursement, taux, assurance, durée…) et sur les différentes étapes du financement, afin de prendre la bonne décision, une fois votre proposition obtenue.

Bon à savoir : lors d’un rachat de crédit hypothécaire, vous faites racheter votre crédit immobilier et si aviez souscrit le contrat d’assurance prêt immobilier proposé par votre banque, celui-ci prend fin automatiquement avec l’extinction du crédit. Vous pouvez alors faire jouer la concurrence pour votre nouvelle assurance de prêt et réaliser ainsi des économies supplémentaires.

Articles qui pourraient également vous intéresser

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.