shopify traffic stats
Menu

QUELLE EST LA SITUATION FINANCIERE DES FRANÇAIS ?

21/08/2017 - Actualités du rachat de crédits

Les français ont un rapport à l’argent bien particulier qui diffère selon leur âge et leur catégorie professionnelle. Une récente étude de l’Insee détaille la situation financière des ménages français et la manière dont ils envisagent la richesse, l’endettement ou l’impôt. Voici quelques chiffres éclairants sur nos concitoyens.

25 % des français s’estiment en situation financière difficile

Si la grande majorité des français (73%) considère vivre une situation financière acceptable, on compte en France près d’1 ménage sur 4 qui déclare rencontrer des difficultés budgétaires. Les sondés s’estimant « riches » représentent seulement 4 % de la population et près de 23% des sondés avouent faire face à des difficultés dans la gestion de leur budget.

46 % des ménages français déclarent devoir rembourser des dettes. 18,4 % des ménages remboursent un prêt immobilier quand ils sont 17,7 % à avoir souscrit un emprunt à la consommation. Par ailleurs, 10 % des ménages sont endettés à la fois pour leur logement et pour des biens à la consommation. La répartition des emprunteurs variant selon les tranches d’âge. Ainsi, les 30-39 ans réunissent le plus grand nombre de ménages endettés (sept ménages sur dix de cette génération). Pour près de la moitié d’entre eux, leur crédit concerne un investissement locatif.

Un rapport à l’impôt qui varie selon les profils

Les français redevables de l’impôt composent près de 56% des ménages. 55 % des sondés déclarent « payer trop d’impôts » et une grosse moitié (57%) des personnes interrogées considère l’acquittement de l’impôt comme un acte citoyen participant de l’effort collectif.

Toutes les sources d’imposition ne sont pas considérées à la même enseigne. Si l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) est considéré comme justifié par 83 % des personnes interrogées, de même que l’impôt sur les sociétés (77 %), l’impôt sur le revenu (76 %) et les taxes sur l’alcool et le tabac (74 %), il n’en va pas de même pour le prix de l’essence qui continue à être un motif de mécontentement. 56% des personnes interrogées considèrent en effet les taxes sur les produits pétroliers comme injustifiées.

Une perception de la richesse très subjective

A partir de quel montant peut-on se considérer comme riche en France ? A cette question, tout le monde n’apporte pas la même réponse.

58 % des personnes interrogés considère que l’on est riche à partir d’un salaire net mensuel de 7000 €. 14 % des sondés placent ce seuil dans la tranche des 3000 à 3999 € et ils sont 15 % à considérer un revenu de 4000 à 4999 € mensuels comme une marque de richesse. Si 9 % des personnes interrogées placent le curseur du seuil de richesse dans la tranche allant de 1500 à 2999 €, la majorité relative (25%) désigne plutôt les salaires supérieurs à 10 000 € mensuels.

Articles qui pourraient également vous intéresser

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.