shopify traffic stats
Menu

Les taux du crédits automne 2017

20/11/2017 - Actualités du rachat de crédits

FAIRE UN RACHAT DE CRÉDITS SANS CHANGER DE BANQUE ?

Depuis début février 2017, il est devenu plus facile de changer de banque avec l’entrée en vigueur de la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques du 6 juillet 2015 (« Loi Macron »). Le dépôt d’un mandat de mobilité bancaire dans la nouvelle banque suffit pour que celle-ci s’occupe du transfert de tous les comptes. Faut-il pour autant changer de banque lorsque l’on réalise un rachat de crédits ? Quelle est la différence entre renégociation de prêts et rachat de crédits ? Voici une mise au point très utile …

Un rachat de crédits peut se faire indépendamment de sa banque habituelle

Le rachat de crédits, ou regroupement de prêts, consiste à remplacer vos crédits en cours par un seul prêt de restructuration, aux conditions plus avantageuses. Avec la baisse des taux de ces dernières années, le rachat de prêts est devenu une opération particulièrement appréciée des emprunteurs. Elle offre notamment de retrouver un nouvel équilibre financier en faisant baisser vos mensualités de remboursement, mais aussi de simplifier votre budget et parfois également de financer un nouveau projet en intégrant une somme supplémentaire dans le prêt unique qui remplace vos anciens crédits.

Ce rachat de prêts n’implique pas de changer de banque et Il peut se faire en préservant votre domiciliation bancaire. En effet, lors d’un regroupement de prêts, le nouveau financement peut être réalisé indépendamment de la banque de l’emprunteur. Aussi vous n’avez absolument pas besoin de changer de banque, puisque l’établissement financier qui prendra en charge votre projet n’exigera pas l’ouverture d’un nouveau compte bancaire. Votre nouvelle mensualité pourra être prélevée directement sur votre compte bancaire habituel.

Quelle différence entre rachat de crédits et renégociation de prêts ?

Ne pas confondre renégociation de prêts et rachat de crédits. Ce sont deux opérations financières différentes.

La renégociation de prêt consiste à s’adresser à votre établissement bancaire habituel pour revoir les conditions du prêt qu’il vous a octroyé. Le plus souvent, la discussion porte sur la modulation des conditions du crédit, centrée sur la baisse du taux d’intérêt. Dans la pratique, l’opération de renégociation de prêt se réalise généralement en remboursant votre crédit en cours avant son terme, puis en rachetant un nouveau crédit proposé à un taux d’intérêt plus avantageux. Cette renégociation s’effectue donc directement avec votre établissement habituel et elle ne nécessite aucunement de changer d’interlocuteur bancaire.

L’opération de rachat de crédit se réalise quant-à-elle en regroupant les crédits en cours d’un emprunteur puis en les remplaçant par un crédit unique. Un rachat de crédits se fait généralement en faisant jouer la concurrence. Même s’il peut s’opérer indépendamment de votre banque, il peut s’agir aussi de s’adresser à d’autres établissements bancaires pour solliciter l’offre la plus avantageuse.

À court terme, le rachat de crédits implique une série de dépenses comme le remboursement par anticipation du (ou des) crédit(s) en cours, le paiement des pénalités (env.  3% du capital restant dû), le paiement des frais de dossier et d’hypothèque pour la souscription du nouveau crédit. Par ailleurs, un rachat de crédits s’effectue souvent en allongeant la durée du nouveau prêt et en augmentant le coût total de vos emprunts.

Malgré ces frais, un rachat de prêts reste une opération très rentable pour l’emprunteur. D’une part, elle lui permet de simplifier sa gestion, il n’y a plus qu’une seule ligne de crédits à rembourser. D’autre part, elle permet d’apprécier une nouvelle capacité d’épargne ou d’investissement en retrouvant un équilibre budgétaire, avec un allègement des mensualités qui peut être très significatif (parfois jusqu’à – 60%).

Changer de banque et conserver une partie de ses crédits dans l’ancienne ?

On l’a vu, le rachat de crédits s’opère aussi en faisant jouer la concurrence entre les établissements prêteurs. Il peut donc se réaliser avec une banque différente de votre banque habituelle.

Cependant si vous changez de banque, les crédits que vous aurez contracté avec cette dernière ne pourront être transférés aussi simplement qu’un compte particulier. Vous aurez alors plusieurs solutions.

Soit vos anciens crédits sont rachetés en totalité par le nouvel établissement bancaire auprès duquel vous avez fait votre rachat de prêts, et dans ce cas, le problème ne se pose plus. Ou bien encore, vous avez réalisé un rachat de crédits qui concerne une partie seulement de vos crédits en cours, par exemple vos prêts à la consommation, et votre crédit immobilier est resté dans l’ancienne banque. Dans ce cas, vous mettrez en place un virement régulier en provenance de votre nouveau compte vers l’établissement détenteur du crédit à rembourser. Votre ancienne banque n’aura aucunement le droit de s’y opposer.

A retenir : en aucun cas, le fait d’avoir contracté un crédit dans un établissement bancaire ne vous oblige à y domicilier votre compte. Une obligation de domiciliation d’un compte dans la banque qui vous a octroyé un crédit serait en effet contraire aux directives européennes et à la législation applicable en droit français.

Articles qui pourraient également vous intéresser

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.